Err

Des jeux de société qui boostent l'imaginaire et la créativité des enfants, fabriqués en France

Découvrez Pierre Birenbaum, le fondateur du Petit Local à Paris 11è (75)

Découvrez Pierre Birenbaum, le fondateur du Petit Local à Paris 11è (75)

Découvrez Pierre Birenbaum, le fondateur du concept store d'articles durables et made in France, Le Petit Local

Bonjour Pierre, pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

Bonjour Céline! Je m'appelle Pierre Birenbaum, j'ai 45 ans et je vis à Paris avec ma compagne, non loin de la boutique. Nous avons deux enfants chacun et formons une famille recomposée.
J'ai une formation d'ingénieur et ai travaillé pendant près de 20 ans pour des sociétés technologiques. A présent je vais ouvrir la boutique Le Petit Local…dès que le confinement le permettra ! En attendant j'ai ouvert mon site de vente en ligne www.lepetitlocal.fr depuis début octobre.

Comment et quand est née l'idée de créer Le petit Local?

Cela fait bien 3 ans que l'idée du Petit Local a commencé à germer dans mon esprit. Mes modes de consommation avaient beaucoup évolué et j'avais vraiment envie de faire partager mes points de vue sur le sujet: acheter local, modérément, des produits à base de matières naturelles. J'ai créé le Petit Local pour que cette manière de consommer puisse être mise en œuvre facilement. Car pour de nombreux produits il reste très difficile de trouver des versions «locales» ! Les jouets en sont le meilleur exemple! Seuls 9% des jouets vendus en France en 2018 étaient fabriqués en France!

De plus, même si cela peut paraître un peu contre-intuitif, il y a beaucoup moins de boutiques avec cet esprit à Paris et dans les grandes métropoles que dans de nombreuses villes françaises de moins de 100.000 habitants.



Comment choisissez-vous les marques que vous revendez?

Ayant pour objectif de proposer de nombreux produits très divers et tous fabriqués en France, je dois rechercher un par un mes nombreux «tout petits» fournisseurs et vérifier non seulement que la qualité de leurs produits me convient également mais qu'ils respectent nos valeurs: fabrication française, conception responsable et matières naturelles.

Ça a été sans conteste le travail le plus chronophage mais aussi le plus intéressant pendant les 2années de préparation avant la création de la boutique: Rechercher sur les sites web, les réseaux sociaux, les salons, les boutiques… Rencontrer une partie des fournisseurs dans des salons, à des rendez-vous improvisés dans des cafés parisiens, au téléphone ou chez eux…

Tout ça pour finalement avoir 51 (!) Fournisseurs dans ma boutique de 30m² pour l'ouverture. Ça doit être un record du nombre de marques au m²!

Que-vous que cette nouvelle aventure vous apporte?

Pour l'avenir je conserve ma philosophie et n'ai pas de rêves de grandeurs ni de folle conquête du marché du «Made in France» ou du local ! Je souhaite simplement pouvoir développer ma boutique et m'appuyer sur mon site web de manière à pouvoir accompagner de nouvelles marques, de nouveaux artisans ou de nouveaux créateurs locaux. J'aimerais beaucoup pouvoir un jour être le tout premier distributeur d'une marque vouée à un beau succès!



Qu'avez-vous mis en place pour faire face au report d'ouverture de votre boutique?

J'avais prévu de créer un site de vente en ligne, mais l'idée était plutôt de le lancer 6 mois après l'ouverture de la boutique, avec un nombre limité d'articles, une fois que j'aurais eu les stocks, les fournisseurs, les références… et un lieu de stockage!

La crise sanitaire a chamboulé tous mes plans. Après un moment de flottement j'ai décidé de faire réaliser mon site web pendant l'été et en parallèle de lancer mes commandes chez mes nombreux fournisseurs. J'ai stocké les produits au furet à mesure de leurs arrivées dans un garde-meuble à quelques pas de chez moi pendant quelques mois, et le site a ouvert début octobre avec 50% des articles. Aujourd'hui presque 80% du stock de la boutique est disponible sur le site, et je continue d'ajouter des produits tous les jours, dont ceux deCoq6grue récemment! Ils sont ici!

Avez-vous un message que vous souhaiteriez faire passer?

Tout d'abord je vous remercie pour cette interview! Et je remercie également tous les amis et parents qui m'ont aidé ainsi que les voisins ou les passants qui nous encouragent en passant devant la boutique fermée!

Au-delà de ça, je souhaite que le mouvement de consommation locale et modérée continue à prendre de l'ampleur une fois la crise sanitaire passée, que les petits commerces locaux, les petits artisans locaux, les petites marques locales puissent se développer et qu'ensemble nous participions à un certain retour de la manière de voir le monde par rapport à ce qui a été la norme ces 50 dernières années.


Pour suivre l'aventure du Petit Local de Pierre sur les réseaux sociaux, un simple clic ici Facebook ou là Instagram.

Le Petit Local

Ouverture le 28novembre 2020

51 rue du Chemin Vert 75011 PARIS

https://www.lepetitlocal.fr/

Je remercie infiniment Pierre de sa confiance, d'avoir accepté de répondre à mes questions et je lui souhaite une bonne ouverture !

Rédigé le  27 nov. 2020 20:00  -  Lien permanent

Commentaires

Un super concept que je m'empresserai d'aller découvrir en passant par Paris !
Publié par : Laurie - 29 nov. 2020 20:30

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site